newduck1-01.png
 

« Être libre et agir ne font qu'un » 

Hannah Arendt - Condition de l'homme moderne

 

C'est le voyage qui vous fait ou vous défait

Je me le rappelle comme si c’était hier. Je n’aspirais qu’à une vie routinière que je croyais alors faite pour moi. « Introverti », « renfermé » et « casanier » étaient les mots qui m’avaient le mieux correspondu. Tout se passait comme si ma route était tracée vers un malheur résigné. Pourtant, comme le laisse entendre Nicolas Bouvier, le grand voyage a cette fonction de révéler les individualités. Chacun peut s'y retrouver en profondeur pour présenter aux autres la meilleure version de lui-même. « Extraverti », « ouvert » et « mobile » sont les termes qui me correspondent le mieux aujourd’hui. Grâce aux vertus du voyage et de l'aventure, mon chemin est devenu pavé de bonheurs appréciés.

 

Le PARCOURS CLASSIQUE

Lancé dans une trajectoire scolaire d’excellence, j’accumule les diplômes prestigieux sans me poser de question. De la classe préparatoire à HEC Paris, de Sciences Po Paris à l’Université Paris-Sorbonne, je réalise ce que font bien des étudiants de milieux modestes. Je m’acculture à la haute pour obtenir des titres de noblesse tout en minimisant mon risque d’échec. Porté par ma curiosité et mon ambition, je diversifie mes expériences professionnelles pour me décider à suivre cette voie toute tracée. Le droit des affaires, la haute fonction publique et le conseil en stratégie sont autant de secteurs que le jeune potentiel que je suis découvre avec enthousiasme.

mat et sonja-8004-Modifier.jpg
 
mat et sonja-8547-Modifier.jpg

Enthousiasme, et désenchantement. Je veux croire en ma vocation pour la défense de l’intérêt général. Mais, au plus profond de moi-même, je prends conscience que je ne poursuis peut-être que des chimères. Suite à un échec aux concours administratifs, je subis une période de turbulences. Mes opportunités se raréfient et mes connaissances s’éloignent. Mon couple se déchire et ma santé se fragilise.

 

« C’est dans ces instants ultimes que j’ai une révélation : je suis fait pour l’aventure ! Il faut faire de sa vie une aventure... »

 

LA TRAJECTOIRE ATYPIQUE

Je ne me sens ni pragmatique ni courageux. Mais je me veux déterminé et organisé. Je me familiarise avec le grand voyage en solitaire en découvrant le Brésil pour prendre des risques constructifs. C’est dans le contexte paradisiaque de Praia do Forte que je prends la décision de prendre le large lors d’un tour du monde initiatique. Au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie et en Amérique, je parcours plus d’une vingtaine de pays pour enrichir mon imaginaire et accroître mon savoir. 

mat et sonja-8366-Modifier.jpg
 
mat et sonja-8179-Modifier.jpg

Porté par un sentiment de liberté exceptionnel, je me redécouvre avide de rencontres insolites, d’activités extrêmes et de partages d'expériences. Cette dynamique grisante me permet aussi de progresser tant en randonnée de montagne qu’en plongée spéléologique. Deux années de périples plus tard, je me trouve à nouveau au Brésil dans la forêt amazonienne. Je me développe en autonomie complète deux semaines avec le nécessaire pour boire et chasser. Au terme de ce périple, je demeure résolu à poursuivre mes rêves dans une perspective singulière. Ce voyage initiatique se présente ainsi comme une passerelle, sinon un tremplin, vers de nouvelles aventures...

 

« Je vis mes rêves au quotidien en réalisant mes passions : s’aventurer, enseigner, écrire, partager, imaginer et improviser… »